vendredi, août 23, 2013

Série d'autoportraits de 1993 / Haïkus à l'encre noire


[FR] Dessins automatiques, à main levée _1993
_ Encre noire sur papier, format 46 x 55 cm

[ENG] Automatic and freehand drawings _1993

  _ Black Ink on paper, size 18 x 21 inchgende
Il y a une vingtaine d’année j’ai entamé une série de dessins (1jour / 1dessin) en appelant à l’expression de l’inconscient :
Une page blanche, une plume et de l’encre de chine, l'esprit et la main libres d'aller sans contraintes, un état mêlé de concentration et de détachement nécessaire, aucun travail préparatoire, une expression directe pour aller chercher ce qui veille en nous, sans contrôle de la raison, en plongeant dans l’invisible pour surpasser le réel.

Une poésie intérieure, dont les perceptions et les références ne se nichent pas à la surface de la réalité, mais plus loin en nous, dans nos personnelles profondeurs. La voi(x / e) intérieure. Cette part de nous que nous n’explorons et n’interrogeons que si rarement, alors qu’elle constitue notre nourriture quotidienne et nécessaire tout comme l’autre, le fondement de notre rapport à nous–mêmes et aux autres.

1993 / Haïkus à l'encre noire_Copyright Agata Kawa
1993 / Haïkus à l'encre noire_Copyright Agata Kawa
1993 / Haïkus à l'encre noire_Copyright Agata Kawa

Il n’y a donc là, dans mes dessins de 1993, rien d’un art esthétique ou esthétisant. Juste la liberté d’une poésie de l’âme ouverte.

J’ai fait le choix de présenter ces dessins automatiques de 1993, suivis au jour le jour, sur ma page Facebook, sous la forme de Haikus quotidiens.
Voici donc les premiers…, la suite reprendra à la rentrée.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire